En 1983 Colette Grèves avignonnaise passionnée de randonnée et de montagne part au Népal. De sa rencontre avec ce pays, avec une famille, puis tout un village « Rigaon », va naître une merveilleuse histoire d'amitié et d'entraide. Elle découvre lors de ses visites, l'isolement et l'extrême dénuement dans lesquels vivent tous les habitants de ce canton, qui compte 27 villages.

« Ces premiers contacts m'ont apporté des moments d'intenses émotions au travers de sourires échangés, de gestes tendres, de mains tendues pour m' offrir un épi de maïs grillé, des pommes de terre ou bien un œuf. J'avais le cœur déchiré par tant de générosité. Très vite, au fond de mon cœur et dans ma tête je souhaite pour mes nouveaux amis une vie moins rude. »

Pour commencer Colette apprend à parler et à écrire le népali. Puis, elle poursuit ses voyages au Népal à raison de deux fois par an et entraîne avec elle, ses amis. En particulier, Lucette Pascal et Daniel Bouzat. Avec eux et d’autres amoureux du Népal, elle crée le 27 mars 1987 l’Association Culturelle Franco Népalaise d’Avignon.

L’association s’est ainsi donné pour terre népalaise de prédilection la région de Rigaon. Celle-ci devient un terrain d’accueil et de découverte pour tous les membres et amis de l’association ; ils vont aider Colette au fil des années à sortir ce petit canton de son isolement et permettre ainsi à ses habitants d’espérer un avenir meilleur.