1) Maison d'accueil pour les familles des malades

Ce bâtiment, situé près du dispensaire, accueillera les familles des malades venant des villages les plus éloignés.

La maison du médecin Raju a été surélevée d’un étage ce qui permettra d’aménager une partie du bâtiment.

 

Cet hébergement comportera une pièce principale dans laquelle seront installés un coin cuisine et quelques lits ; les familles pourront ainsi apporter leur nourriture et préparer leurs repas. Des sanitaires sont aussi prévus à l'étage.

Une étude préalable avait montré que les fondations du bâtiment actuel pouvaient supporter cette construction.

Raju et sa famille occuperont la partie haute du bâtiment.

 

Le Prince Albert II a souhaité offrir un lot important de médicaments qui ont été remis à Raju lors du voyage princier.

En février prochain, une importante délégation de médecins, dont des dentistes, une gynécologue, une pédiatre et une généraliste, participera à notre voyage annuel en apportant ainsi des soins ciblés et une formation pour le médecin et l’infirmière.

2) Lors de la mission de février 2010, les médecins ont diagnostiqué des pathologies graves chez deux enfants.

 

SANGETA GHALE (6 ans) présentait une mal-formation cardiaque (la maladie bleue). Grâce à NAMASTE, elle a pu être opérée à Katmandou mi-août 2010.

TARI MAYA (12 ans) ne marchait plus depuis 3 ans. Elle avait un début de gangrène sur le pied. Après examen, il s’avérait qu’il s’agissait d’une tuberculose osseuse.

 

Les deux petites Sangeta Ghale et Tari Maya, respectivement opérées du cœur et aux pieds, sont aujourd'hui en très bonne santé.

Lors du même voyage, 2000 brosses à dents ont été distribuées à tous les enfants de Rigaon. Les médecins ont appris aux enfants à bien se laver les dents et ils leur ont donné des conseils d’hygiène, montrant ainsi l’importance des règles de base pour éviter des maladies.

L’équipe de médecins a rencontré plusieurs pathologies, telles que l’hépatite A, la tuberculose, les problèmes broncho-pulmonaires, dermatologiques, gastro-intestinaux,…) liées à la pauvreté et au manque d’hygiène. Lors d’un prochain voyage, une aide adaptée aux coutumes sera apportée.